Changer Les Limites: Romance de hockey (Harrisburg Railers t. 1) par RJ Scott

October 16, 2018

Changer Les Limites: Romance de hockey (Harrisburg Railers t. 1) par RJ  Scott

Titre de livre: Changer Les Limites: Romance de hockey (Harrisburg Railers t. 1)

Auteur: RJ Scott

Broché: 237 pages

Date de sortie: July 23, 2018

Éditeur: Love Lane Books Limited

Télécharger Lire En Ligne

RJ Scott avec Changer Les Limites: Romance de hockey (Harrisburg Railers t. 1)

Changer Les Limites: Romance de hockey (Harrisburg Railers t. 1) par RJ Scott a été vendu pour £3.11 chaque copie. Le livre publié par Love Lane Books Limited. Il contient 237 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. Le livre disponible en PDF, epub, audiobooks et beaucoup plus de formats. L’inscription était gratuite.

Tennant peut-il prouver à Jared que l’âge ne représente qu’un chiffre et que l’amour est tout ce qui compte ?

Les frères Rowe sont de célèbres têtes brûlées du hockey, mais en tant que le plus jeune du trio, Tennant a toujours dû jouer contre les réputations de ses frères. Afin de sortir de leurs ombres et refusant de tenir compte de leurs conseils, il accepte un transfert dans l’équipe des Harrisburg Railers, où il se retrouve face à Jared Madsen. Mads, un vieil ami de la famille et ancien coéquipier de son frère. Il se trouve être aussi le nouvel entraîneur de Tennant, et l’homme le plus sexy sur lequel il ait posé les yeux.

La carrière de Jared Madsen a tourné court à cause d’une défaillance de son cœur, et être coach lui permet de rester proche du jeu. Lorsque Ten intègre l’équipe, son monde soigneusement organisé se retrouve en plein chaos. De neuf ans son cadet et frère de son meilleur ami, il sait que Ten est totalement hors limites, pourtant dès qu’il voit ses mouvements, sur et hors de la glace, il sent que son cœur pourrait lui causer de nouveaux problèmes.

Couverture par Meredith Russell
Traduction de l’anglais : Bénédicte Girault
Relecture et corrections : Clotilde Marzek, Yvette Petek
Nombre de mots : 63,000